Attaque de Kafolo: les 14 militaires tués élevés au grade de chevalier dans l’ordre national à titre posthumeAbidjan.net Actualités

L’État de Côte d’Ivoire a, au cours d’une cérémonie présidée par le chef de l’État Alassane Ouattara, rendu hommage aux quatorze (14) militaires tombés dans l’exercice de leur fonction sous les balles d’un groupe d’individus armés à un poste mixte Armées-Gendarmerie, à Kafolo, Sous-Préfecture de Sikolo, dans le nord-est de la Côte d’Ivoire.

Les 14 soldats tués ont été élevés au grade de chevalier dans l’ordre national à titre posthume par le ministre d’État, ministre de la défense, Hamed Bakayoko. Cette décoration a eu lieu au cours d’une cérémonie d’hommage tenue ce jeudi 02 juillet 2020 à la place d’arme de l’état-major des armées à Abidjan-Plateau.

” C’est une véritable épreuve que de m’exprimer ce jour au nom de Monsieur le Général de Corps d’Armées, Chef d’Etat-Major Général des Armées pour raconter aux vivants, la vie de ceux qui étaient encore des nôtres, il y’a seulement 21 jours.”, a déclaré Dem Aly Justin, chef d’État-major de l’armée de terre.

Selon le chef d’État-major de l’armée de terre, à travers cette journée, la République honore ainsi la mémoire de ceux qui ont perdu la vie au cours de cette attaque meurtrière du 11 juin 2020. ” En atteste les médailles qui viennent de vous être décernées. La république n’oublie jamais ceux dont le sacrifice ultime témoigne de la valeur de leur engagement à défendre la patrie.”, a-t-il souligné.

Dans la kyrielle d’hommages aux soldats tombés dans cette attaque, Dem Aly Justin a expliqué qu’en cette nuit fatidique, l’adversaire n’était pas le nombre ni la puissance de feu. ” Dans cette pénombre, il n’y avait ni rapport de force ni suprématie tactique. Cette nuit-là, la perfidie et la traitrise étaient l’ennemi, sournois, mais surtout lâche.”, a-t-il déploré.

Le Président de la République, Alassane Ouattara, a remis aux familles éplorées des drapeaux de la nation, avant de déposer une gerbe de fleurs en mémoire des 14 sodalts.

Il faut noter que le bilan de cette nuit funeste a relevé 14 soldats ivoiriens tués (09 Maréchaux des Logis (MDL) en Chef, 02 Sergents Chefs, 01 MDL et 02 brigadiers des armées ivoiriennes) et 05 blessés qui recouvrent la santé grâce aux soins intensifs qu’ils reçoivent.

Cyprien K.Read More

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now Button
Cart
Your cart is currently empty.