La JCI et ses partenaires s’engagent dans la lutte contre les grossesses en milieu scolaireAbidjan.net Actualités

Man – L’Organisation locale membre (OLM) de la Jeune chambre internationale (JCI) à Man a initié, en collaboration avec l’Association ivoirienne pour le bien-être familial (AIBEF) et l’ONG Likoleh Côte d’Ivoire, une campagne de sensibilisation contre les grossesses en milieu scolaire.

Selon des chiffres récents, quelque 118 cas de grossesse ont été enregistrés à Man pour l’année scolaire 2019-2020. Pour la période 2017-2018, il a été comptabilisé 127 cas de grossesse de jeunes filles dont l’âge varie entre 12 et 15 ans.

Il résulte de ces statistiques que 34% de jeunes filles n’adoptent pas “de comportements appropriés”.

Face à cette situation alarmante, la JCI et ses partenaires ont décidé de prendre le taureau par les cornes en sensibilisant les filles dans les écoles pour endiguer ce fléau.

“Vous avez du potentiel à faire valoir. Vous faites partie des meilleurs. Ne vous sous-estimez pas. Vous êtes meilleures autant que les hommes. Prenez à bras le corps vos études et oubliez le reste”, a recommandé la présidente de la JCI Man, Mariam Diomandé Touré, aux jeunes filles lors de différents échanges.

Pour motiver les jeunes filles à s’approprier le goût de l’effort et de l’excellence, un concours de Miss Mathématique s’est déroulé mercredi dans les locaux du CAFOP de Man avec la participation d’une centaine d’élèves des classes de 3ème et de Terminale de plusieurs établissements secondaires de la région du Tonkpi.

“Vous êtes l’avenir de ce pays. Vous devez avoir pour premier époux vos études et vos diplômes. Vos études doivent être votre unique priorité. Faites-en sorte que votre passage ne soit pas émaillé par des amourettes qui vont retarder votre vie, voir même la détruire. Faites de l’école votre seul et principal amour”, a conseillé le coordonnateur projet de Likoleh, Tiémoko Martin.

Le député de Man commune, Touré Sékou, parrain de ces activités, a souhaité, pour sa part, que les enseignants créent un cadre approprié et lèvent les obstacles à l’épanouissement de la jeune fille en milieu scolaire. “Engageons-nous à faire front contre les grossesses, contre la mystification des mathématiques et contre l’échec scolaire”, a-t-il déclaré.

(AIP)

Amak/kpRead More

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now Button
Cart
Your cart is currently empty.