Le MINASS et les opérateurs techniques passent en revue les difficultés d’assainissement suite aux inondationsAbidjan.net Actualités

La ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, Anne Désirée Ouloto a présidé mardi, une rencontre avec tous les responsables chargés des ouvrages d’assainissement pour passer en revue toutes les difficultés que connaît le pays en matière d’assainissement, et, ce, suite aux pluies diluviennes, courant juin, qui ont occasionné des inondations à Abidjan.

Pour Anne Ouloto, en dépit des efforts fait par le gouvernement à travers la construction de divers ouvrages d’assainissement, des problèmes persistent avec malheureusement des inondations. « Nous allons aborder une phase extrêmement importante de la mise en œuvre du schéma directeur du Grand Abidjan avec des ouvrages de plus grandes envergures mais alors il va falloir prendre des décisions importantes pour trouver des espaces à ces ouvrages », a déclaré Anne Ouloto.

Elle a expliqué que des sites qui doivent accueillir ces ouvrages, occupés par des bâtis, freinent le processus d’assainissement. « Nous allons donc après les diligences qui ont été arrêtées de commun accord, avoir dans les jours à venir d’importantes rencontres avec les ministères concernés, le ministère de la Construction et de l’équipement notamment avec lesquels nous allons affiner nos approches, finaliser les initiatives que nous avons à prendre », a indiqué Anne Ouloto.

La ministre a également assuré qu’elle rencontrera les populations habitant les zones concernées par les inondations. « Ensemble nous devons prendre nos responsabilités, nous allons leur présenter les situations qu’elles connaissent déjà. Elles savent ce que le gouvernement attend, les actions que nous devons poser ensemble », a indiqué Anne Ouloto.

« On devra ensemble assumer ces responsabilités pour que le gouvernement puisse aider les populations à ne plus vivre ces cauchemars pendant la saison des pluies. Nous n’allons pas lâcher prise, nous allons continuer par la sensibilisation, en rassurant ces populations qu’il faut bien se décider parce que tôt ou tard on est rattrapé par ce genre d’erreur. Le gouvernement continuera de travailler pour que les années prochaines soient meilleures », a conclu Anne Ouloto.

Le gouvernement a décidé en Conseil des ministres de la destruction de tous les ouvrages qui persistent sur les voies d’eau, créant des inondations au détriment des populations.

Les récentes pluies dans le district d’Abidjan avec leur lot d’inondation, ont occasionné des dégâts matériels et des pertes en vie humaine, notamment 24 personnes.

(AIP)

gak/askRead More

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now Button
Cart
Your cart is currently empty.