RLE : L’opération de façon générale s’est déroulée dans la sérénité et le calme (CNDH)Abidjan.net Actualités

Le Conseil national des Droits de l’Homme (CNDH) dans une déclaration mercredi à Abidjan, a estimé, au terme de sa mission d’observation de la révision de la liste électorale, que cette opération s’est déroulée de façon générale, dans la sérénité et dans le calme.

Sa présidente, Namizata Sangaré, a félicité le Gouvernement, la commission électorale indépendante (CEI) et l’ensemble des parties prenantes à cette opération, les exhortant à continuer d’œuvrer à préserver la paix et la stabilité afin de consolider la démocratie et l’Etat de Droit dans le respect des droits de l’homme.

Au Gouvernement, le CNDH recommande de poursuivre les efforts déployés pour une participation inclusive des parties prenantes dans l’ensemble des processus électoraux à venir, à assurer la sécurité des centres d’enrôlement lors de l’affichage des listes électorales, à veiller au respect des droits de l’Homme durant tout le cycle électoral.

Namizata Sangaré exhorte la CEI à procéder régulièrement à la révision de la liste électorale conformément aux périodes et modalités prévues par les textes en vigueur, à poursuivre les interactions avec toutes les parties prenantes pour renforcer la confiance et l’accès au fichier électoral, à s’assurer du bon fonctionnement et de la bonne maîtrise par les agents d’enrôlement des tablettes biométriques (…).

Aux partis et groupements politiques ainsi qu’à la société civile, le CNDH préconise l’institution des droits de l’Homme a recommandé de recourir aux voies légales en cas de contestation, de renforcer les compétences électorales des militants des partis et groupements politiques, tout en mettant un accent sur la prise en compte des droits de l’Homme en matière électorale.

Cette institution souhaite également que soit mutualiser les ressources en vue d’une observation crédible des processus électoraux, et que soit poursuivi l’éducation civique et électorale pour renforcer la participation massive des populations aux différents processus électoraux.

La mission d’observation du CNDH a déployé 163 observateurs sur l’ensemble du territoire national. Ella a pu visiter 340 centres d’enrôlement dans le district d’Abidjan et 2 292 dans les 31 régions administratives, soit un total de 2 632 sur 10 848 centres installés par la CEI, soit un taux de couverture de 24,26 %.

La RLE en vue des prochaines élections présidentielles et générales en 2020 et 2021 en Côte d’Ivoire s’est déroulée du 10 juin au 05 juillet 2020 avec deux prorogations.

(AIP)

gak/tmRead More

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now Button
Cart
Your cart is currently empty.